Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Généalogie familiale

GeneaSaint - 15 octobre - Thérèse

Thérèse JULLIARD est née dans une famille de cultivateurs, le 23 février 1813 dans un village de l’Orne du nom de Saint Denis sur Sarthon. Par commodité je ne vais pas écrire toutes les variantes orthographiques rencontrées au fil des actes et des générations, un « L » ou deux, un « D » ou un « T » final. C’est son père, François qui est venu à la maison commune déclarer sa naissance. Il était accompagné par son beau-frère, Etienne VERON.

 

signature de François JULLIARD sur acte de naissance de sa fille Thérèse

 

Carte postale ancienne du site « CPArama.com » datant de 1915

 

François JULLIARD a épousé Françoise Renée VERON le 23ème jour du mois de messidor de l’an X de la République, ou dans le calendrier grégorien, le 12 juillet 1802 à Saint Denis sur Sarthon.  Ni l’un ni l’autre ne son originaire de cette commune. François est né dans la commune de La Ferrière Bouchard (Orne) et Françoise Renée dans celle de Champfrémont (Mayenne). Ils ont respectivement 25 et 24 ans lors de leur union. François exerce le métier de tisserand dans la commune de Saint Denis.

 

signature de Joseph JULLIARD sur acte de mariage de son fils François

 

                Françoise Renée s’est éteinte à son domicile à l’âge de 60 ans, le 29 avril 1838. François resta veuf pendant 15 ans, avant de s’éteindre à son tour le 15 mars 1853 à son domicile.

                Les parents de Thérèse sont présents à son mariage le 14 mars 1837 avec François HUARD (HUART). Ce mariage a été célébré dans la commune de Saint Rigomer des Bois (Sarthe). François est originaire de cette commune. Il y est né le 26 décembre 1811.

 

Carte postale ancienne du site « communes.com »

 

                5 mois après leur union, François et Thérèse accueillent leur premier enfant, Arsène François (SOSA 78) qui nait le 17 août 1837 à Saint Rigomer. Quelques années plus tard, deux autres enfants viendront agrandir la famille, Mélanie Eugénie et Ernest François. Ce dernier n’a que 3 ans et demi quand son père décède le 14 février 1854. Thérèse restera seule pour élever ses trois enfants. Ils auront tous une descendance.

 

source : geoportail.gouv.fr

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article